Maintenance Préventive

www.maintenance-preventive.com : Le guide de la maintenance industrielle

Les méthodes d'optimisation de la maintenance

Les indicateurs de la maintenance

Accueil > Méthodes en maintenance > Les indicateurs de la maintenance

Afin d'auditer l'état de la maintenance, pour évaluer les points d'amélioration sur lesquels travailler, il est nécessaire de "mesurer la maintenance". Pour cela, il existe des indicateurs pertinents basés sur plusieurs aspects :
- Des aspects économiques.
- Des aspects temporels .
- Des ratios de taux de maintenance.

Nous allons ici vous présenter les différents indicateurs propres à la maintenance, leur signification, et leur intérêt dans le cadre de l'optimisation des méthodes de maintenance.

Le MTBF : Mean Time Between Failure

Traduit en français, le MTBF signifie "temps moyen entre deux pannes". Cela traduit très clairement la fiabilité d'un matériel. En effet, il caractérise l'intervalle moyen sur une période donnée entre deux interventions de maintenance corrective. Pour le mesurer, le plus simple est de répertorier les arrêts non prévus de la production, ou les interventions de maintenance correctives (ce qui revient au même) et de diviser ce nombre par l'intervalle total de l'analyse.

MTBF

Le MTTR : Mean Time to Repair

Traduit en français, le MTTR signifie "temps moyen de réparation d'une panne". Cet indicateur permet de caractériser la gravité d'une panne et la difficulté de résolution qui en découle. Pour le mesurer, il est nécessaire de répertorier les interventions de maintenance corrective sur un équipement et plus particulièrement le temps mis pour chaque intervention.

MTTR

Le taux de maintenance préventive

Le taux de maintenance préventive correspond au ratio des interventions de maintenance préventive sur les intervention de maintenance corrective. Cet indicateur peut cependant être abordé sous deux aspects : un aspect temporel dans lequel on prend le temps passé par intervention pour chaque type de maintenance, et un aspect quantitatif dans lequel on prend en compte le nombre d'interventions pour chaque type de maintenance. Son rôle est de mesurer la pertinence des plans de maintenance préventive et de challenger de façon continue l'état de maintenance avec pour objectif le ratio 35/65 donnée dans la première partie.

Taux de maintenance

Le taux de réalisation des plans de maintenance préventive

Le taux de réalisation des plans de maintenance préventive correspond au ratio des interventions de maintenance préventive réellement faites sur les interventions de maintenance préventive programmées. Là encore, on peut le mesurer sous les aspects temporel et quantitatif. Cet indicateur permet de suivre la réalisation des plans de maintenance préventive, et de voir l'adéquation entre les ressources de maintenance et la charge de travail pour ces travaux d'entretien.

Taux préventif

On se rend compte, à travers ce chapitre l'importance du retour d'information nécessaire afin de mesurer les indicateurs de maintenance d'un système industriel. En effet, pour mesurer ces indicateurs, il est indispensable de se baser sur un historique d'information fiable et complet. C'est le rôle du système d'information et plus particulièrement des informations stockées dans le logiciel de GMAO. D'où son importance afin d'évaluer de façon pertinente l'état de la maintenance en place.

Partagez cet article :

Réagissez à cet article

Nom* :

E-mail :
(A remplir si vous souhaitez être informé de l'ajout de votre commentaire)

Commentaire* :

Anti SpamBot : Quelle est l'adresse du site ? www.maintenance-.com*

* Champs obligatoires

Sommaire

Méthodes en maintenance

Les indicateurs de la maintenance

La performance de la maintenance

L'amélioration continue en maintenance

L'AMDEC

L'automaintenance

Ishikawa ou le diagramme Causes Effets

Le diagramme de Pareto

Vos commentaires

audier - 18/05/2013 à 22:24
Commentaire : Toutes ces notions sont bien évidement intéressantes mais selon les moyens dont le Responsable Maintenance dispose sera difficile à suivre. Le MTBF étant le plus simple à suivre devient difficile suivant le système de GMAO utilisé et surtout suivant l'utilisateur. Ce qui est intéressant sur le MTTR c'est d'arriver à distinguer où est passé le temps d'intervention (permis, ADR, montage échaf, dépose/repose,appro des spare parts travaux en atelier...)

nacera - 02/10/2012 à 23:34
Commentaire : Comme vous dites le plus important est le retour d'informations de la maintenance vers les méthodes afin de mesurer et d'evaluer la maintenace. Je suis dans un bureau méthodes où on a beaucoup de difficulté car on a pas de retour d'informations de la maintenace et on se prepare à installer la GMAO qui j'en suis sur nous facilitera la tâche. Merci encore pour votre article.

achouri - 15/11/2011 à 10:57
Commentaire : C'est une très bonne approche et je partage entièrement le point de vue de vous voir insister qu'il est indispensable de se baser sur un historique d'information fiable et complet.